Préparation du quatrième Forum Social Maghrébin à Oran: L’émigration subsaharienne au centre du prochain Forum

dans Actualités
  • Par ZIAD Salah

Deux jours durant, des syndicats et des organisations des Droits de l’homme venus des trois pays du Maghreb se sont retrouvés à Oran pour préparer le quatrième forum Maghrébin devant se tenir en Algérie au courant du premier trimestre de l’année prochaine. Les présents sont regroupés dans le Comité de suivi du 4ème FSM dont les travaux seront consacrés à la question de l’émigration subsaharienne.

La rencontre s’est soldée par une déclaration commune et un appel. Ce dernier, intitulé «Appel d’Oran : Non aux murs, non aux tranchées» à la frontière algéro-marocaine comporte trois points essentiels :

«l’ouverture des frontières terrestres Algéro-marocaine ; la libre circulation des personnes, avec la suppression des visas dans les pays du Maghreb. A respecter les conventions internationales souscrites par les pays du Maghreb ».

Aussi, ce qu’il faut désormais appeler «l’Appel d’Oran» exhorte les forces sociales démocratiques « à se mobiliser sur l’ensemble du Maghreb et au niveau des communautés maghrébines installées à l’étranger, pour faire pression sur les gouvernements pour la réalisation de l’intégration maghrébine. »

Cependant, la déclaration a été consacrée à la question de l’émigration subsaharienne qui sera au centre des débats du prochain FSM.

Ce texte commence par la revendication «de trouver des solutions aux causes profondes de cette émigration» et d’énumérer au moins «l’exclusion sociale, économique, culturelle et environnementale».

Aussi, la déclaration réclame «la sécurisation des couloirs de passage et de transit de cette émigration pour épargner les pertes humaines».

Autre revendication phare soulevée dans ce texte se rapporte «à l’application des lois et juridictions pénalisant le commerce des humains».

Sur un autre registre, la Déclaration insiste «sur la nécessité de respecter les Droits humains notamment lors des procédures de rapatriement de ces immigrés».

Enfin, elle évoque l’urgence «de soutenir la mobilisation citoyenne visant à éradiquer les manifestations de racisme et de xénophobie à l’endroit de cette émigration».

D’autres sujets ont été évoqués dans cet Appel, notamment concernant les femmes. La déclaration soutient la revendication de »l’égalité dans l’héritage levée par les femmes au Maroc et en Tunisie«  et réclame « la levée du blocus au niveau du Sénat, en Algérie, de la loi criminalisant la violence à l’endroit des femmes« .

Lors des débats avec les représentants des délégations présentes lors de cette réunion du comité du suivi, la question du Sahara Occidental a été soulevée et débattue.

Certains membres de la délégation marocaine ne cachent pas «les avancées» enregistrées par la société civile marocaine sur ce dossier.

A commencer par l’abolition du monopole du «Pouvoir profond» (entendre le Palais Royal) le seul qui « gérait cette question, devenue une question de toute la société« .

D’autres iront jusqu’à avancer que la question de l’autodétermination du peuple sahraoui n’est plus un tabou pour eux. Seulement, avec les chamboulements au niveau planétaire, un nouveau morcellement du Maghreb ne servira pas les objectifs stratégiques de ses peuples.

En conséquence, ils estiment que l’Union Maghrébine (Maghreb des peuples) peut constituer une opportunité de solutionner ce problème.

Dans le même sens, certains participants nous ont fait part de leur désapprobation de la campagne de soutien de l’indépendance de la Kabylie initiée et encouragée par certains milieux proches du pouvoir marocain.

Signalons que parmi les présents à cette rencontre, on notera celle d’un membre de l’UGTT (Union Générale des Travailleurs Tunisiens) lauréate du Prix Nobel de la paix.

Nous apprenons de la bouche de ce dernier que son organisation fait des démarches pour que des syndicalistes maghrébins soient invités lors de la cérémonie de remise de ce prix prochainement à Oslo.

Parmi les hôtes, il y aura probablement Rachid Malaoui, premier responsable du SNAPAP et ami de longue date de notre hôte de marque.

,

free wordpress themes