L’Harmattan-Algérie signe sa rentrée: Un roman et deux ouvrages pour semer le savoir

dans Actualités/Arts & Culture
  • Par ZIAD Salah

L’Harmattan Algérie marque son entrée sur la sphère éditoriale nationale par trois titres : un roman d’Ahmed Saifi Benziane intitulé «Youmma»; «Les soins de proximité en Algérie. A l’écoute des patients et des professionnels de la santé» sous la direction de Mohamed Mebtoul. Le troisième livre est «Les Sciences Sociales à l’épreuve du terrain», ouvrage sous la direction du même professeur, Mohamed Mebtoul, avec la contribution de chercheurs belges, français, québecois, laotiens et vietnamiens.

Précisons que les deux derniers livres cités s’inscrivent dans la collection «Santé et Société» et qu’ils sont coédités avec le GRAS (Groupe de Recherche en Anthropologie de la Santé).

Dans la même foulée, de cette coédition, signalons la parution «Lecture Critique de l’Avant Projet de la loi relative à la santé en Algérie» sous la direction du Pr. Abdelmajid Snaouber.

Le premier livre réalisé sous la direction de Mohamed Mebtoul, se rapportant aux soins de proximité intervient dans une conjoncture où le ministère de la Santé envisage de développer ce genre de prestation (soins à domicile) pour désengorger les structures sanitaires.

Résultat d’une enquête réalisée pour le compte de l’OMS, enquête qui a couvert deux régions contrastées, en l’occurrence Oran et Tissemsilt, cet ouvrage peut être d’un grand apport pour les décideurs.En attendant, il peut alimenter les débats, si débats il y aura, sur la nouvelle loi sanitaire.

Le second ouvrage est une restitution des expériences du terrain de sociologues et chercheurs de différents horizons. L’ouvrage collectif livre les interrogations et les appréhensions des chercheurs en butte avec le terrain. C’est un moment dans la recherche en sciences sociales.

Quant au roman «Youmma», de Ahmed Saïfi Benziane, il sera présenté ce samedi au public à l’occasion d’une vente dédicace en présence de l’auteur qui n’est pas à son premier coup d’essai.

Sur la tablette d’Harmattan-Algérie, il existe au moins deux autres projets de publication. Le texte «Ecchymose du soleil» de Nourine Djelouat et un recueil de textes de Fodil Baba Ahmed, le chroniqueur du Quotidien d’Oran.

Précisons que derrière ce nouvel éditeur se trouve la famille qui s’est lancée il y a à peine trois ans dans la librairie : celle de «Librairie Livres Art et Culture» et son annexe se trouvant au Bd de Tripoli, en face du CEM. Il s’agit des Lellou.