L’ATRSS se penche sur la recherche en santé. D’éminents spécialistes et praticiens font le point

dans Actualités

 

Un ancien ministre de la santé publique, en l’occurrence le Pr. Aberkane, un des premiers directeurs de l’ANDRS devenue Agence Thématique de Recherche en Sciences de la Santé (ATRSS), organisatrice du workshop, en l’occurrence le Pr Touhami, seront parmi les animateurs de la manifestation scientifique intitulée « Enjeux et priorité de la recherche en santé » qui a débuté aujourd’hui et se clôturera le 29 juin à l’Eden Palace. On relèvera aussi la participation du Pr Mohamed Mebtoul, fondateur du GRAS (Groupe de Recherche en Anthropologie de la Santé) devenu par la suite Unité de recherche, unique dans son genre au niveau du Maghreb. On notera aussi la contribution du Pr Mustapha Khiat, un pédiatre connu dans la communauté hospitalo-universitaire et fondateur du FOREM (Fondation de développement de la Recherche médicale) ; Autre nom consacré du monde médical convié à ce workshop est sans doute le Pr. Mentouri Chentouf, ancienne ministre de la santé et ancienne directrice de l’ex ANDRS.

La qualité de ces participants, parmi d’autres autorités scientifiques, augurent le niveau des débats et des échanges attendus. Il faut signaler que le thème choisi n’est pas à la portée des novices et la manifestation intervient dans une conjoncture particulière marquée par l’ajournement, au moins à deux reprises, de la discussion au niveau du Parlement de la nouvelle loi sanitaire que comptait «fourguer» le désormais ex-ministre de la Santé Abdelmalek Boudiaf.

Dès l’ouverture de ce workshop, à la fin de l’après midi du mercredi 28 juin, le Pr Laraba Djebari Fatima et le Pr Touil Boukoffa Chafia, toutes deux de l’Université d’Alger, ont planté le décor avec leur communication «Problématique de la Recherche en santé en Algérie».

D’autres intervenants ont choisi des problématiques plus ciblées. C’est notamment le cas de du Pr El Hadj qui a choisi comme intitulé à sa communication «Place de la workshop clinique dans le système national de la recherche». Ou encore le Pr Larbi Lamri avec sa communication «Les comptes nationaux de la santé et financement de la recherche». Le Pr Mouna Bentadj, interviendra elle aussi sur un thème très précis puisque son intervention portera sur «Etat des lieux sur la recherche et les publications sur le diabète en Algérie»

L’après midi du jeudi sera consacrée aux ateliers au nombre de trois : Perspectives et évaluation de la recherche en santé ; Formation à la recherche en santé et financement et Technologie en santé, traitement de l’information et unités mixtes. Signalons que ce workshop intervient quelques semaines après la nomination du nouveau directeur de l’ATRSS.

 

Par Z.S