Concours AMOPA d’Oran : Sympathique cérémonie pour un beau lustre

dans Actualités/Génération "jeunes"

Le concours d’écriture (poésie, expression française et nouvelle), organisé par l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques –section des Hautes Pyrénées (65)- à Oran, vient de boucler son lustre par une sympathique cérémonie, qui s’est déroulée au siège du Consulat Général de France à Oran, le 22 mai 2017, à partir de 18 h.

Cette année a vu la participation de 7 collèges et 9 lycées d’Oran, Bousfer, Aïn el Turck, Hassi el Ghella et Mostaganem. 19 classes de collèges et 22 de lycées ont concouru pour un total de 215 copies. Envoyées pour correction, elles ont été passées au crible par un jury de 7 personnes dans les Hautes Pyrénées.

Au total, 62 élèves ont été primés.

Durant la cérémonie de remise des prix, parrainée par Madame Nacéra Benharrat, rectrice de l’USTO, Monsieur le Consul Général de France, dans une brève intervention d’ouverture, a souhaité la bienvenue à l’assistance, composée des élèves primés et de leurs parents.

Monsieur Francis Sanchez, initiateur et cheville ouvrière de ce concours depuis 5 ans, a ensuite pris la parole pour remercier les élèves et les enseignants et souligner la qualité des travaux réalisés par les lycéens et collégiens et le dévouement des enseignants.

Dans un émouvant discours, Madame Nacéra Benharrat, technologue, a souligné son attachement à la lecture et l’écriture et encouragé les élèves à la maîtrise des langues.

Après ces allocutions, les élèves ont été appelés, établissement par établissement, à rejoindre la scène pour recevoir, chacun, son prix et son diplôme, remis par les enseignants «historiques», des inspecteurs et des personnalités de la société civile.

Les élèves non primés et dont le travail de qualité a été reconnu seront destinataire, via leurs enseignants, d’une attestation de participation.

Parmi les travaux, quelques-uns ont été retenus par le jury du concours international d’expression française de l’AMOPA. Il est à rappeler que l’année dernière, deux jeunes Algériens se sont brillamment distingués, avec un 1er et un 2ème prix international. Cette année, deux autres élèves ont été primés, avec, en particulier, un premier prix international pour une élève de collège de Bousfer

La cérémonie s’est achevée par une collation offerte, par le Consulat Général de France à Oran, à toute l’assistance.

Signalons que cette année, le concours a été élargi à Alger et qu’une cérémonie de remise des prix y a eu lieu le 29 mars 2017. La cérémonie a eu un grand succès, avec une excellente couverture médiatique.

  • Par Mohamed Rafik

free wordpress themes